Première greffe des deux mains chez un enfant

Zion Harvey

Selon la revue médicale The Lancet, Zion Harvey est le premier enfant greffé des mains avec succès. 18 mois après l’intervention, cet enfant peut manger, écrire et s’habiller seul.
L’intervention effectuée par une équipe américaine a duré dix heures. Le temps nécessaire pour raccorder artères, veines, nerfs, tendons, muscles et os.


Les suites étaient marquées par un long soutien psychologique pour cet enfant de 10 ans avec une thérapie anti-rejet agressive et une réadaptation pendant 18 mois pour aboutir au résultat qu’on connait. “Notre étude montre qu’une transplantation des mains est possible quand elle est soigneusement préparée et soutenue par une équipe de chirurgiens, de spécialistes des greffes, de thérapeutes professionnels, de psychologues et de travailleurs sociaux”, explique Sandra Amaral, de l’hôpital pour enfants de Philadelphie, aux Etats-Unis, où l’opération a eu lieu. Les mains greffées grandiront.
Elle ajoute “Dix-huit mois après la greffe, l’enfant est plus indépendant et capable de conduire ses activités quotidiennes et continue à faire des progrès pour se servir de ses mains avec l’aide de thérapeutes et un soutien psychosocial…Alors que les résultats concernant le fonctionnement des mains greffées sont positifs et améliorent l’indépendance de mouvement du garçon, cette greffe a été très contraignante pour l’enfant et sa famille”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *