Urologie

5 antibiotiques favorisent la lithiase urinaire

Lithiase urinaire

Bien que les perturbations de la flore intestinale et urinaire soient associées à la lithiase urinaire, on ne savait pas si les antibiotiques étaient un facteur de risque pour cette affection.

Une étude menée par Dr. Gregory Edward Tasian et son équipe du Children’s Hospital of Philadelphia qu’il vient de publier dans le Journal of the American Society of Nephrology démontre que le recours à certains types d’antibiotiques favorise la lithiase urinaire, une maladie qui se caractérise, notamment, par la formation de calculs rénaux.

On a noté une augmentation de la prévalence des calculs rénaux dans la population générale, notamment chez les adolescents. “Les raisons de cette augmentation sont inconnues, mais nos résultats suggèrent que les antibiotiques oraux jouent un rôle, surtout si l’on tient compte du fait que les enfants se voient prescrire des antibiotiques à des taux plus élevés que les adultes”, soulignent les auteurs de l’étude.

Les antibiotiques de type sulfamide, céphalosporine, fluoroquinolones, nitrofurantoïne et des pénicillines à large spectre seraient en cause. Les sulfamides sont les plus susceptibles de favoriser une lithiase urinaire, selon ces chercheurs. Ils multiplieraient même les risques par deux, surtout chez les enfants et les adolescents. Les pénicillines à large spectre arrivent en deuxième position (+27% de risques).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *